Iphigénie en Tauride

Christoph Willibald Gluck, Iphigénie en Tauride

★★★★★

Crémone, Teatro Ponchielli, 5 décembre 2021

 Qui la versione italiana

Crémone, Iphigénie en Tauride : Emma Dante, la Méditerranée, la Grèce et Gluck

Des draps rouges agités par les acteurs pour simuler la tempête faisant rage en Tauride : un moyen théâtral simple mais efficace qu’Emma Dante utilise depuis sa Muette de Portici à l’Opéra Comique en 2012. Ici, ce sont des vagues rouge sang qui semblent jaillir de la jupe d’Iphigénie, épicentre de la scène alors qu’elle supplie les dieux en colère de mettre fin à la fureur des éléments.

Ce ne sera pas le seul moment de grande force théâtrale d’une lecture qui, comme souvent dans les productions de la metteuse en scène sicilienne, se concentre sur la figure de la femme…

la suite sur premiereloge-opera.com